Istanbul, l’attente

Dimanche 4 septembre 2011

Aujourd’hui : RIEN!

Allez, on est sorti de notre chambre pour aller manger une glace et boire un thé à 100m vers 15h. Et une autre fois vers 18h30 pour aller manger à la cantine locale à 20m, c’était super bon, pour 10 TL par personne! Enfin de la nourriture turque et non kurde (les kebabs et autres döners sont plutôt kurdes). Finalement, j’ai mangé comme au boulot car ça ressemblait aux préparations « grecques » de Sophie, donc méga-miam-miam!
Sinon, on a beaucoup traîné sur le net à lire des blogs, chercher des infos de visa indien, chatter avec Véro (une ex-tandemiste-Pino installée à Dhaka avec son fils), chercher une alternative à Picasaweb (Gallery3 en test, mais pas de client offline aussi pratique et évoluée que Picasa, peut-être au retour en Belgique alors),…
J’ai changé la tige de selle avec celle que j’avais achetée lors de la récup’ du tandem avec sa nouvelle roue arrière.
On commence à s’impatienter et on espère que la remorque arrive demain!

Lundi 5 septembre 2011

On commence à s’ennuyer ferme! Quel luxe quand on sait où on est!
Elodie lit beaucoup de blogs, je m’occupe de mes copains de derrière qui restent un peu trop longtemps à ma guise (mais ça fait pas « si longtemps » finalement donc patience).
On est retourné une 3ème fois à l’embarcadère d’Eminönü pour trouver enfin le bureau d’information discret (pas de « i » bleu ou autre panneau clair) et on aura le choix entre :
– le bateau-bus jusqu’à Beykoz à 2 TL uniquement le soir (àpd 17h50)
– le bateau-croisière jusqu’à Anadolu Kavağı à 25 TL plusieurs fois en journée (dès 10h30)
– le bateau-bus jusqu’à Üsküdar puis rouler à vélo vers Beykoz.

Si on arrive à faire les paquetages et passer à la poste pour expédier quelques trucs à Bruxelles assez vite dès la réception de la remorque, on envisage de prendre le bateau du soir, ça nous permettra de quitter Istanbul (la banlieue quoi) de bon matin en étant déjà avancé à Beykoz.

2 réflexions au sujet de « Istanbul, l’attente »

  1. Béré

    ooohhhh, s’ennuyer à Istanbul…
    Allez vous asseoir au bord de l’eau et revez à tous ceux et celles qui ont traversé le Bosphore, foulé ces rives avant vous… 🙂 Bon allez, j’arrête mon délire…
    Vous êtes allés manger les « hamburgers mouillés »??? 😉
    Besitos,
    Béré

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Vous êtes allés manger les « hamburgers mouillés »???

      Not wet! Euh… Not yet! Mais ça nous inspire pas plus que ça… Si on passe devant à l’occaz quoi!

Les commentaires sont fermés.