Tehran, suite et fin

Vendredi 28/10/2011

Aujourd’hui, il pleut encore et notre journée se limitera à regarder des DVD et manger avec Bijan! On mettra pas le nez dehors! La vraie nouvelle du jour c’est qu’on est passé à la radio, sur PureFM! Mais ça, vous le saviez déjà avec l’article dédié.
Allez, on regarde encore les billets d’avion pour/de l’Inde… On ne sait toujours pas si on reviendra de Delhi ou Kathmandu! On aimerait demander le visa sans billet d’avion pour pouvoir rouler au Népal et revenir en Inde pour éviter de prendre 3 vols pour aller vers Casablanca.
Je profite aussi de la journée pour me raser! Wow, le choc, autant pour Bijan que pour Elodie qui s’était habituée à ma barbe! C’est reparti pour un mois! 😉

Samedi 29/10/2011

Après les orages très violents de cette nuit, on restera encore à l’intérieur pour regarder quelques DVD, faire les comptes et arranger un rendez-vous avec Tooka pour assister, demain, à une répétition de sa maman Pari Maleki qui est passée à Wolubilis!

Dimanche 30/10/2011

On change d’heure! Enfin, vous changez d’heure, du coup notre décalage horaire augmente! On passe à 2h30 de plus que Bruxelles.
DSC_3329.JPGCe matin, on se bouge, on va à l’ambassade d’Inde en métro avec nos documents! Oui, ici dimanche c’est lundi… enfin, le début de la semaine quoi! Il nous manque une adresse en Inde, on file dans un Internet Café (qu’on a du mal a trouver) pour trouver l’adresse du Rosario’s Inn Guest House où ma soeur est allée il y a 10 ans de ça! On rencontre un français au cyber. En fait, on le connaît virtuellement car on lui avait donné quelques infos sur VoyageForum.com! On revient, tout est ok sauf que les 2 mois d’attente avant une deuxième entrée semblent incompressibles. On va probablement devoir faire Delhi avant le Népal et donc se taper un vol de plus (Kathmandu-Delhi) pour le « retour » vers le Maroc! On a remis notre dossier sans billet d’avion de sortie, cela n’a visiblement pas d’incidence puisque la question n’a même pas été évoquée par la dame. On a quand même dû payer les frais de « telex » pour 400000 IRR, leurs communications avec la France on suppose. On pourra aussi avoir notre visa à Bandar-Abbas! Bonne nouvelle, on va pouvoir descendre au Sud plus tôt que prévu!
Ensuite, on va manger un bout avec Gwenaël (notre nouvel ami français) qui avait commencé son périple à vélo mais ses genoux n’ont pas tenu donc il continue l’aventure à pied et en transports!
P1140548.JPG On se quitte, on va chercher des billets de train pour Esfahan et lui va se reposer. On arrive dans un agence de voyage (oui, c’est là qu’on achète les billets de train) et on nous apprend que le vélo ne pourra pas prendre le train! Mince alors, on aime bien le train et avec le tandem, c’est plus facile. On nous renseigne le terminal des bus car cela semble plus facile. On demande notre chemin dans la rue et on nous dit que l’Arjentin Square est très très loin, à 1h de marche au moins. On y regarde de plus près, on en aura pour 25-30 minutes à tout péter! Ah, à force de tout faire en bagnole ou en moto, les gens n’ont plus de notion des distances! Arrivés sur place, on insiste pour dire que c’est un grand vélo qui prend de la place, on dirait qu’il n’y a aucun problème. Bon, ben on dirait bien qu’on sera parti mardi ou mercredi au plus tard.
DSC_3346.JPG Ensuite, la journée se calme et étant déjà dans le quartier de Pari Maleki, on zone froidement et « humidement » entre le terminal de bus et un supermarché (oui, on en a trouvé un).
Enfin vient l’heure où l’on peut se rendre chez Pari Maleki pour assister à un petit concert privé : une répèt’ à l’appart’! C’est très chaleureux et on est très content d’être là à écouter cette belle musique! On rentrera à la « maison » les oreilles pleines de mélodies et le sacs remplis de porte-bonheur!!
P1140572.JPG Petite surprise en rentrant, Bijan a trouvé quelqu’un pour souder notre support de porte-bidons en alu pour 50000 IRR! Génial!! Elle est pas belle la vie? Elle est plus belle… Ah tiens, Elodie m’a appris qu’Hélène et les Garçons, ça va continuer! Antoine, je pense que ça t’intéressera au plus haut point! 😉

Quoi j’écris beaucoup?! C’est trop?

Lundi 31/10/2011

Aujourd’hui, presque rien!
DVD pour Elodie et moi je lubrifie les plongeurs de la fourche, les deux chaînes et les axes de la remorque. Je replace le support de selle pour les deux porte-bidons. Puis je pense à vérifier l’élongation des chaînes : mince, l’arrière a déjà plus d’1%, le testeur passe tout seul sans forcer! Bon, je la change! La prochaine fois faudra en acheter une. Mais à 16€ la chaîne Wippermann Connex pour faire 2880 Km… bon, je mettrai ça sur le compte du goudron qui a dû user la chaîne plus vite que prévu (et puis, on est en tandem, on tire à deux sur une chaîne)!
On refait les sacs pour demain et on partage un dernier souper avec Bijan.


Article publié depuis ici :

10 réflexions au sujet de « Tehran, suite et fin »

  1. Pagaille

    Bande de larves, et la visite et les commentaires sur l’Iran alors ? 🙂 C’est quand même pas le premier pays venu non ? Bon, allez on peut imaginer que vous ayez besoin d’un peu de cocoon après tous ces kilomètres… Cocooner à Teheran, il fallait l’inventer 🙂

    Euh dites, je pensais que changer une chaîne imposait de changer les pignons ? J’ai fait ça quand j’étais gamin, et je me souviens que ça grinçait tellement que j’ai dû les changer aussi…

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      En fait quoi…? Pagaille? C’est un pseudo que je ne connais pas et l’adresse email ne nous dit rien! Mais si tu nous traites de larves, tu es plus proche que je ne le pense!

      Comme dirait Bijan, notre hôte, « anyway there’s nothing to do in Tehran, just the visas »! Bon, il exagère (car y a des trucs à voir et à faire) mais c’est un peu l’idée. On n’est pas branché musées & Co, mais il y a « mieux » à voir ailleurs (Isfahan par exemple). Donc on profite du confort de notre WarmShowers!
      Et un commentaire sur l’Iran? Que dire? Si tu lis les articles, tu constateras qu’on est accueilli très chaleureusement et les photos reflètent les magnifiques paysages que nos yeux peuvent voir! En gros, comme pour beaucoup d’endroits, ce qu’on sait d’un pays par les médias n’a rien à voir avec le peuple lui-même! C’est un constat d’autres cyclistes aussi. En fait, tu fais bien d’en parler car ici, on n’a pas l’impression d’être si loin que ça finalement! Y a juste que parfois, on y réfléchit et on réalise qu’on est ici à Tehran à vélo! Mais le fait de rencontrer tant de voyageurs (et des bruxellois), ben, on n’a pas l’impression d’être au bout du monde ou dans un pays « exotique »…

      Concernant la chaîne, tu la changes avant de devoir changer les pignons, comme ça tu préserves tes pignons et plateaux (normalement, ça revient moins cher)! Si tu attends trop longtemps, alors oui, il faut changer quasi toute la transmission!

      1. Pagaille

        😉

        Pagaille c’est Matthieu si vous préférez 🙂 Je suis cycliste quotidien à Bruxelles, mais sinon on ne se connaît pas. Je suis fidèle lecteur et vous me faites rêver avec votre sacré voyage.

        Merci pour l’info sur l’Iran… et la chaîne 🙂

        de bonnes routes (latcho drom !)

        Matthieu

  2. Réginald

    Bon, je le fais?
    Combien d’habitants y a-t-il à Téhéran?
    Pour départager vos (Elo&Jo) réponses, question subsidiaire:
    Combien de dvds avez-vous regardés à Téhéran?
    Le gagnant recevra une carte de…, ben, euh, Watermael-Boitsfort 😉
    Ah, ah,ah.
    Hé mais… en fait, vous pouvez utiliser ces questions pour le concours Iran…
    Allez, hop! Gratuit! Comme ça, vous ne devez pas vous casser la tête.

  3. velosteph

    2880km même à 2 ca ne fait pas des masses de km pour une chaine, quand même. Bon c’est vrai que je n’ai jamais mesuré comme toi l’étirement de mes chaines, … Dommage le train, même là bas pas de vélo dedans?!! Vous savez pourquoi? Passage de frontière? Bon ceci dit, ici on bat des records en ce 5/11 je roule toujours tous les jours en teeshirts short et sandales pour vélotafer, et vous avez plus de pluie que nous! Profitez en bien alors -:) Bon bus

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      On ne sait pas pourquoi on ne peut pas prendre le vélo dans le train. Pas de frontière, on reste en Iran. On nous a juste dit que c’est possible de Tabriz à Tehran et de Tehran à Mashhad car il y a des trains « cargo ». Ben, profitez aussi de la météo, on profitera mieux du Sud de l’Iran et de l’Inde! 😉

      1. bernardf

        T’inquiète, Vélosteph il ne sait pas non plus pourquoi dans son pays de la petite reine les vélos ont tant de difficultés à se faire embarqués ! S’il pose la question c’est pour se rassurer et percer le mystère qui l’étreint…

        :-(( Dites donc, on a parlé de vous, enfin… de Téhéran plutôt à la téloch… une menace d’attaque par les sionistes, Israël pour ne pas le nommer, vous parlez de ce genre de choses avec vos hôtes ou c’est trop tendu et tabou ?

        1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

          J’ai déjà lu cette info sur le net il y a une 10aine de jours. J’en avais parlé avec notre hôte mais selon lui c’est une info récurrente à laquelle il ne faut pas prêter attention sinon on ne vit plus que dans le stress.

          1. bernardf

            De plus en plus, je me rends compte que nous sommes manipulés et échaudés par ce que les médias trouvent à nous mettre sous la dent. Si ça tombe, là-bas (très loin) il croient que quand un wallon rencontre un flamand, il est obligatoire qu’il s’étripent. C’était la minute socio-philosophique, à vous le studio. 😉

Les commentaires sont fermés.