De Mysore à la plage!

Jeudi 15/12/2011

Alors qu’on allait quitter l’hôtel Dasaprakash (amis cyclos, demandez la chambre 58, au rez avec une place pour le vélo à côté et une pompe essence à 20m qui accepte de remplir une bouteille), on rencontre 2 touristes qui nous adressent enfin la parole. Depuis notre arrivée en Inde, on est presque triste de l’attitude des touristes les uns par rapport aux autres. En Iran, quand des touristes se croisent, ils se saluent et échangent quelques mots. Mais ici, c’est l’Inde, c’est plus touristique alors on est dans la masse… Bref, « chose » (italien) et Serge (belge) voyagent ensemble pour l’instant. Incroyable retour aux sources avec un accent bien de chez nous et un bon « tcheu dit » dans la conversation! Serge est flamand, parfait francophone (on dirait un bruxellois nondidjoum) et bosse aux Pays-Bas au dispatching pour l’entrée des bateaux dans l’Escaut, 6ème fois qu’il vient en Inde. Son ami italien, très sympa, m’offre des gants mitaines, j’avais renvoyé les miens sans pensé à la transpi qui m’attendait en Inde (difficile de changer de vitesse quand c’est mouillé).
On quitte la ville et la route n’est pas super. Le paysage n’a rien d’exceptionnel, tant mieux la suite ne pourra être que meilleure! Les bleds défilent avec leur lots de publicités peintes sur les façades des maisons ou murs de propriétés.
P1150629.JPG Ce midi, on mange dans un resto qui a ouvert y a 2 jours! C’était bon mais après coup, j’ai un peu le brûlant. On s’arrête dans la petite ville de Periyapatna où on trouve une chambre à 250INR (moins de 4€), évidemment le confort et la propreté vont de mise mais ça va, juste difficile pour installer la moustiquaire. Beaucoup de monde tourne autour du vélo à notre arrivée, c’est comme des mouches. Mais une fois déchargé et attaché, il intéresse moins, ouf! Petit Maalox à l’arrivée et après le repas du soir pour moi. Restons prudent. Je demande si je peux mettre le vélo dans l’entrée du lodge mais le gérant me dit qu’il va dormir là, par terre. Après que je l’ai bien attaché à la grille du lodge, il propose de dormir dehors et de mettre le vélo à l’intérieur! C’est super gentil, mais on ne mettra personne dehors pour mettre le vélo à l’abri!
Très bon biriyani ce soir, un peu plus épicé que d’habitude mais dans un tout petit « resto-cantine » du village pour 20INR/p! On a été guidé par un jeune. Au retour vers l’hôtel, on s’achète un petit dessert : des pâtisseries qui goûtent comme des baklavas en moins baveux et on en offre au jeune qui nous a accompagné ainsi qu’au gérant de l’hôtel.

On change encore les plans. Suite à un coup de fil de Loïc (toujours à Mumbaï à cause d’une grosse carie) et des conseils de Serge, on va quand même probablement aller à Mumbaï, depuis Mandwa en bateau. Puis on quittera Mumbaï en train vers Indore.

Calcul pour les freins : on devrait avoir assez de plaquettes jusqu’au Portugal! Cool! Et dire que j’ai suivi les conseils d’un revendeur de Pino à Bruxelles en partant avec 2 paires… L’avant c’est 3500~3700km et l’arrière ~5500km.

Vendredi 16/12/2011

DSC_5081.JPG Après une petite vingtaine de kilomètres, on bifurque vers le Golden Temple. On voit de plus en plus de moines tibétains, on est sur la bonne route. Les moines ici sont des réfugiés.
On visite le temple, un avant-goût de la suite et de ce qu’on ne fera pas.

Sur le chemin retour vers la route principale, on s’arrête à un petit resto (Armaan) mais on se rend compte que c’est un attrape-touristes où des cars et minibus s’arrêtent. On commande des nouilles aux légumes et on reçoit une petite portion insipide : des nouilles à peine poivrées avec quelques rondelles de poivron et quelques brins de carotte râpée. On paie l’addition un peu amer et ils nous rendent la monnaie avec notre billet de 500. Justice rendue, on s’en va avec le tout…
La route grimpe bien cette aprèm, c’était prévu. Mais le Lonely estime Madikeri à 1500m… Ils ont dû se tromper de 300m!
On arrive donc à Madikeri et on se trouve un hôtel à 600INR dont une partie payée par le resto de midi 😉 Ce soir, un bon petit thali puis Rocky 5 à la télé et au lit!

Samedi 17/12/2011

P1150649.JPG Après avoir reçu les meilleurs voeux et une proposition de muesli d’un couple d’autrichiens âgés, on prend la route. Il fait plutôt frais, 26°C, un indien nous avait effectivement prévenu qu’à Madikeri, il fait FROID! Une belle descente nous attend! Sauf que, cette descente ne sera qu’appréciable sur 10 ou 15km de ses 25km! Le reste c’est de la route détruite, oui oui, c’est plus des nids de poule ou des fissures, non c’est carrément détruit probablement par le passage incessant des camions et des bus, ainsi que de la mousson. On retrouve rapidement nos 33°C et l’humidité qui va avec (ainsi que l’humidité évaporée La suite de la journée sera un quasi un enfer entre route détruite, route en travaux, route en terre glissante et route poussiéreuse à l’arrivée de nuit à Puttur! Ouais, de nuit car il n’y avait vraiment rien avant cette ville! Qui l’eut cru, en Inde! En plus, on n’a rien trouvé à manger à midi mais ça allait encore car le truc qu’on mange le matin cale bien (genre de galette des rois avec des noix dedans) et on avait de quoi goûter! Ouf!
On arrive à Puttur après 84km en 7h de route et on s’arrête au premier hôtel sans trop d’espoir, il a l’air classe! Cool, c’est pas cher et c’est propre! En plus le resto attenant est très bon et pas cher! La journée termine plutôt bien! On a même Star Movies ce soir pour regarder un film! Même le patron de l’hôtel n’en revenait pas qu’on ait réussi à rouler sur cette route!

Dimanche 18/12/2011

P1150676.JPG Petit déj’ sur la route car on est vraiment qu’au début de Puttur. Le temps d’acheter du « sucre » à la boulangerie, Elodie est déjà entourée de quelques hommes et enfants qui parlent plutôt bien anglais. On retrouve un homme qui, hier, nous proposait de rencontrer son ami cycliste (mais c’était trop loin pour l’heure). Il prend nos coordonnées et téléphone à son ami qui, en fait, est un cyclo en trike électrique (de la marque ICE)! Il nous attend à 12km d’ici. On le rencontre : Govind, sur des jambes plus fines que ses bras, nous propose un thé à 6km d’ici, sur notre route. On s’arrête à un endroit unique où le thé servi est composé de plusieurs couches (la crême, le thé, la mousse), on avait lu ça dans le journal à Mysore, ça se fait nulle part ailleurs! P1150684.JPG Govind nous apprend qu’il a eu un accident de parapente à moteur, il a failli être paralysé et depuis il n’a plus d’équilibre. Avant ça il a fait un long voyage à vélo (droit) en Europe et USA en 1985. Le trike qu’il a depuis 1 an et demi a été LA solution à son problème (plus d’équilibre et l’envie de continuer le vélo). En plus d’être un cyclo-voyageur, c’est un cycliste quotidien! Quel hasard de rencontrer un tel cycliste indien! Il nous paie les thés et les dosas (on avait faim) et comme nous sommes les « guests » alors pas le choix, on ne peut pas payer!
La suite de la route est bien meilleure, on est sur une 2×2 bandes. Mais qui dit route plus large dit moins d’ombre et l’asphalte renvoie son quota de chaleur, on atteint les 36°C de nouveau! On arrive assez facilement et rapidement à Mangalore la surbookée! Surbookée car quasi tous les hôtels du centre sont full (d’indiens) ou alors seulement des chambres « deluxe » (c’est ainsi chaque WE de décembre, apprend-on). On trouve un petit hôtel caché à une douzaine d’euros la nuit. On s’offre nos premiers Pepsi et 7up d’Inde! On a eu assez chaud et on en a envie!
J’ai tenté de laver mon t-shirt blanc après 4 jours… il reste gris!

P1150698.JPG En arrivant dans certaines villes, on remarque bien une chose, la présence d’églises, mosquées et temples en tout genre. C’est impressionnant après l’Iran!

Ce soir, on va dans un resto recommandé par le Lonely et on prend un menu soupe-plat-dessert à 3€ pour 2. Pas d’ambiance particulière juste très propre et très familial, service rapide et bouffe délicieuse. DSC_5148.JPG En revenant vers l’hôtel, on passe au centre commercial comme on en a plus vu depuis… ouf, Dubaï! Bon, ok, beaucoup plus petit mais comparable à un beau de chez nous quoi! Puis quelques courses au Spar, comme chez nous! « L’Inde, ça fait un choc à chaque voyageur! » On attend toujours! 😉

Lundi 19/12/2011

Bien fatigués, on prend la grand route vers Udupi. C’est très fréquenté, surtout par des bus et des camions. C’est bruyant et il fait très chaud (37,2°C le matin, je l’ai vu sur le thermomètre) 😉
On mange un biriyani en bord de route et on repart. Dans l’après-midi, une pause s’impose : pour mes fesses et pour manger et boire. On arrive à Udupi où on se renseigne pour savoir s’il y a d’autres hôtels que le super-resort à 3000INR la nuit à Malpe Beach. On nous dit qu’il y en a plusieurs. En arrive à Malpe (6km plus loin), on a droit aux lodges full (vraiment?) et on ne voit pas vraiment de plage, juste un grand port industriel. Il fallait encore rouler un peu plus loin et là on arrive à notre première vraie plage d’Inde! On roule sur la promenade et on arrive à ce fameux grand hôtel, le P1150736.JPG Paradise Isle Beach Resort. On nous annonce 4500INR/nuit, ça a bien augmenté, on se remet en route mais on nous dit 1500INR. Elodie va voir la chambre, c’est très bien mais pour 2 nuits, on réfléchit car ça va faire beaucoup! En reparlant du prix, on nous dit 1500INR/personne/nuit (en pension complète), oooooooook, bien trop cher! On roule 200m et on passe devant la « Beach Guest House », beaucoup plus modeste mais encore ok. 500INR la nuit, bingo! Allez, on restera 2 nuits ici sans regrets!
Resto sur la plage pour le même prix qu’hier mais en beaucoup moins bon (on peut pas tout avoir) et dans l’obscurité, il fait nuit tôt.

Mardi 20/12/2011

Aujourd’hui, repos!
P1150754.JPG Lessive (Elodie récupère mon t-shirt grâce à la brosse qu’on s’est acheté au Spar), rédaction, farniente sur la plage en fin d’aprèm. Mais avant le farniente, on s’offre un petit cadeau : une clé USB modem! Certains se paient des tablettes ou des MacBook Air à Dubaï ou une moto Enfield à Delhi, nous c’est une clé USB… Ça ira, on exagère pas trop! Fini pour Elodie de devoir attendre à côté de moi au cyber ou pour moi de squatter des wifis dans le rues le soir. Petit confort…
P1150752.JPG On se baigne pour la première fois en Inde! L’eau est super bonne! Elodie dit 28°C, je tablerais plutôt sur 24°C (c’est quand même l’océan), mais on est vraiment bien dedans! Retour à la Guest House et upload des photos avec un bon riz à emporter devant la TV!


Article publié depuis ici :

11 réflexions au sujet de « De Mysore à la plage! »

  1. Val

    Magnifique photo de vous deux !
    Vous avez vraiment l’air rayonnant !
    Comme j’aimerais aussi pouvoir me baigner dans l’océan et me coucher au soleil 😉 Ayez une petite pensée pour moi à votre prochaine baignade !!!
    Bisous de nous 4 et spécial de Tiago (PS la carte de Noël est bien arrivée et Tiago a beaucoup aimé que le père Noël se soit déguisé en chameau 😉 Merci !

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Promis, on pensera à toi… Bien qu’on ait pensé à tout le monde à ce moment… La neige, le froid, l’humidité… et nous dans l’eau! 🙂
      Cool pour la carte postale! Hihi!

  2. velosteph

    comme quoi des trikes il y en a partout! Et le modem, ca coute pa strop cher le 3G par là bas? PArce que en mode data, ca peut vite chiffrer, mais c’est vrai que si tu prépare tout lestextes avant et que les photos ne sont pas trop lourdes, plusb esoin de cybercafé, juste d’une antenne gsm -:) Bonne plage, la neige arrive ici -:)

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      On a pris un truc prépayé avec trafic illimité « raisonnable ». On a payé 1777INR pour la clé et le premier mois. Un recharge de 30 jours nous coûtera 780INR.
      Deuxième jour avec le système et on apprécie de pouvoir réagir tout de suite… et vous et la famille aussi! C’est un peu pour vous qu’on a acheté ça hein 😉 😉

  3. Enrico, Sab et Lili

    Toujours aussi étonnant de vivre vos aventures au jour le jour.
    Quand on se dit qu’en attendant, nous on doit gratter nos voiture le matin pour aller bosser … ça fait envie.

    Bisous !!

  4. magda

    Ah, enfin ça bouge bien!!! 😉
    C’est Noël dans 3 jours… ça doit faire bizarre sans sapin
    et avec >30°….
    Joyeux Noël quand-même, je penserai bien à vous…
    Bises spéciales à la bûche
    Magda

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Et bien, figure-toi qu’on a vu 1 ou 2 sapins décorés et des vendeurs de bonnets rouges! Mais avec la chaleur et les palmiers, y a effectivement quelque chose qui cloche!
      Et tu disais que ça bouge bien, on a déjà plus de 800km en Inde! Dju, ça va vite en fait! Et je le répète, même après 15 jours, nos systèmes digestifs sont toujours impeccables! Mais faut dire qu’on a mangé une seule fois du poulet mais sinon, on est devenu de vrais végétariens, c’est tellement facile et bon ici!

  5. Anne Christiaens

    Chers vous 2
    Enfin je prends le temps de m’arreter pour avoir de vos nouvelles et admirer vos multiples photos. Bien sûr par VAL. ET TANG.nous en avions de vos
    nouvelles.
    Quel joie de vous revoir et pas changé…
    Recevez nos voeux les plus MERVEILLEUX pour cette ANNEE 2012.
    Comme dit TIAGO mon PARRAIN revient quand j’aurai 4 doigts 1/2
    Au plaisir de prendre encore le temps pour vous lire.
    BISOUS ET BONNE ROUTE
    ANNE ET JEAN-PIERRE CHRISTIAENS

Les commentaires sont fermés.