La route pour la route

Dimanche 26/02/2012

P1170488.JPGAujourd’hui, on fait de la borne pour faire de la borne!
On commence par 13 Km de route déglinguée avec de l’air hyper-pollué puis ça roule bien. À midi, on s’arrête dans un petit resto-route de routiers. P1170496.JPGC’est marrant de voir le quotidien des chauffeurs de camions qui viennent se laver là dehors avec un saut d’eau froide en bord de route, qui mangent un bout et qui repartent! On traverse des villages plus musulmans, on remarque quelques mosquées, de plus en plus de tchadors et des chéchias.
Arrivés là où on avait prévu, on nous guide gentiment jusqu’à un hôtel (pas d’histoire d’argent), quelques samosas et au lit après « Blue Valentine » sur Star Movies. Crevés!

Lundi 27/02/2012

P1170505.JPG Eh, devinez quoi!? Aujourd’hui, on fait de la borne pour… faire de la borne! Ouaiiiiis! Ça sent furieusement la fin de l’Inde et la fuite vers le Népal. La route du jour varie entre bons tronçons, route toute craquelée qui fait effet pavés ou encore tronçons à nids de… autruches! Ouais, ils sont énormes! P1170510.JPG

Sinon, ça avance bien et on dirait qu’on va atteindre déjà Gorakpur ce soir! Coup de fil de Belgique vers 14h30, Raphaël Charlier de PureFM a un désistement, on est partant, on the road!
On arrive dans la bruyante, irrespirable, grouillante et inintéressante Gorakpur. Je me débrouille encore pas mal dans le trafic monstre! Allez, hop, hôtel, douche chaude, manger, dodo! Si on est en forme demain, on passe déjà la frontière en fait! Ah non, Elodie me le rappelle, on a pété un rayon à 50m de l’arrivée! C’est sûrement à cause de l’état de la route et du fait que j’ai pas toujours pu éviter les trous. J’ai du boulot demain matin!


Article publié depuis ici :

3 réflexions au sujet de « La route pour la route »

  1. Christophe

    Gorakhpur – Sunauli = 98 km.
    On l’a fait en une journée sans trop de problèmes alors qu’on était pas des foudres de guerre (genre, on n’avait pas fait Varanasi-Gorakhpur en 2 jours, nous ;-))
    Allez, bonne route !

  2. chetni

    Géoffroi a déjà l’air hippyifié pour son arrivée au Katmandu – Cela me rappelle un livre lu dans les années 70 : les chemins du Katmandou de Barjavel – si vous avez du temps libre, peut-être le trouve-t-on sur ordi –
    Bonne continuation au Népal
    et… au mois d’août… à Gand, benthuysstraat !

Les commentaires sont fermés.