Pushkar entre amis

Jeudi 02/02/2012

DSC_6870.JPG Voilà les amis! Cadeaux du pays : des biscuits « Petit déj » et des couques (petits pains) au chocolat préemballés (des frais n’auraient pas tenu le voyage)! Mmmmm, super! Direction un resto pour manger des Momos tibétains car ils ont le ventre vide! Le temps d’attente n’était pas annoncé et on a bien dû attendre 1h30, heureusement on avait plein de truc à se raconter! Et ce malgré le blog et la lecture assidue de Soph!
Journée balade dans les ruelles et repérage pour achats.
P1170221.JPG Coucher du soleil sur des ghats (marches qui descendent dans l’eau du lac). Sur le retour, on trouve de la bière de contrebande, revendue sous le manteau (vraiment, sous le manteau) à l’abri des regards derrière une échoppe de souvenirs. Pushkar, ville autour d’un lac sacré où l’alcool, la viande et les oeufs sont interdit (ou presque).
Étonnement, on sent une petite tension/énervement du côte de Sophie (et Olivier dans une moindre mesure) alors que des 3, elle était la seule à avoir déjà visité l’Inde. Pika lui, il s’est vite fait aux petites choses qui ne marchent pas comme chez nous, « c’est comme ça, c’est l’Inde »!

Vendredi 03/02/2012

DSC_6886.JPG Pika-DSC08686.JPG Pika-DSC08688.JPG On « perd » pas mal de temps à attendre le petit déj, le lunch et le souper mais qu’importe, on est là pour une chose : être entre potes et se parler comme si on s’était pas quitté! On a droit aux histoires du groupe d’amis, il s’en passe des choses sans nous!
Aujourd’hui, journée achats, vêtements surtout. Elodie trouve quelques trucs pas mal et originaux, Sophie des pantalons relax et Ole des pantalons et chemises… On reviendra chercher les trucs demain soir car ils doivent coudre certains modèles dans la couleur choisie. En se baladant, mon GSM sonne, c’est Valentin et Kelly! Voilà des nouvelles fraîches de la route entre Varanasi et la frontière népalaise : c’est pas la joie car c’est difficile de trouver des logements! En s’arrêtant à 14h, ils trouvent à 17h! Et ça n’a pas l’air super-super en plus de ça. On verra!
Pika-DSC08741.JPG Le soir, on termine la journée au Doctor Café où l’on dégustera un délicieux plat israélien (y en a beaucoup dans la ville) couronné par un « Shalom la Malka« , un autre dessert à se taper le c** par terre (même si on aime pas cette expression, elle convient tout à fait). C’est en fait la version israélienne du « Hello to the Queen », une autre découverte faite à Goa (comme la Banoffee Pie).

Samedi 04/02/2012

P1170237-001.JPG Ce matin, on visite le Brahma Temple, explications gratuites par un étudiant, Pika reste dehors car ça ne l’intéresse pas plus que ça et il se méfie. Là où on se fait avoir c’est qu’on a fait une offrande de fleur (gratuite toujours) dans le temple, c’est la seule offrande acceptée, pas d’argent ici. Pourquoi on s’est fait avoir : la deuxième fleur reçue, il faut aller au lac… Mouais, bon on y va mais ça pue. Tout cela reste encore gratuit, on insiste. On arrive bien évidemment près du bureau de donations (aaaah nous y voilà) qui iraient directement à la préparation de repas pour les pauvres de la ville. S’en suit une pseudo cérémonie où un pseudo prêtre nous fait réciter des trucs qu’on ne répète qu’à moitié tant il a l’air d’y croire autant que nous. P1170239.JPGVient ensuite le moment du don où je vais pour donner 300Rs (on donne jamais rien à personne alors on se lâche). Mais là où on se fâche c’est le moment où ils demandent un don à Elodie! Toute la « cérémonie » se passe ensemble mais le don se ferait chacun son tour!? C’est pour le karma de nos familles qui n’est pas le même… Je vais expliquer au jeune étudiant qui nous a emmené là (et qui reçoit sûrement une commission sur notre don) que ce n’est pas correct de nous dire qu’on est pas obligé de donner de l’argent alors que le « prêtre » met une telle pression qu’on a presque pas le choix. Je lui explique qu’on respecte leurs croyances mais que nos familles n’ont pas besoin qu’on donne de l’argent pour qu’elles soient heureuses et que si on veut donner de l’argent aux pauvres, on peut le faire par d’autres moyens. Je rajoute que c’est bien dommage qu’en Inde tout tourne toujours autour de l’argent… il ne trouve rien à redire. On repart fâché, mais content d’avoir vu ce que des locaux font aussi! Ce n’est pas qu’un attrape-touristes (bien que les « locaux » pourraient aussi bien être des touristes indiens)! On gardera à l’esprit que l’argent donné ira aux repas pour les plus démunis, on espère.
P1170241.JPG DSC_6938.JPG Allez, hop, on oublie et on grimpe la colline pour rejoindre le temple de Savitri pour se dégourdir le jambes et admirer le paysage. Aaaah, c’est pas la même chose de grimper des centaines de marches ou de pédaler à vélo! En plus, je me sens un peu faible et une petite envie de vomir.
Retour en ville, je m’endors au resto « Out of the Blue » où les autres mangent très bien après que j’ai rapidement avalé mon bout de pain. Retour à l’hôtel, je m’écroule dans le lit. DSC_6941.JPG Un genre de gastro se prépare, un comble alors que les plats indiens sont pas du tout épicés ici, qu’on mange des mets occidentaux la plupart du temps et qu’on boit de l’eau en bouteille!

Pendant ce temps-là, nous laissons Geoff se reposer et nous allons récupérer les commandes de vêtements passées hier et les billets de train pour Delhi pour le retour des ptits belges. On va boire un verre (bières encore une fois pour les autres… pas très difficile d’en trouver finalement dans cette ville sainte) et on part dans de grandes discussions sur nos impressions sur l’Inde et sur ce que le voyage peut changer en nous. En tout cas il paraît que pour l’instant nous n’avons pas changé! 

Dimanche 05/02/2012

Toujours malade, je resterai toute la journée au lit ou aux toilettes.
Pendant ce temps-là, les autres profitent de leur dernière journée ici pour glander un peu, faire encore un peu de shopping et manger de la banoffee pie, quasi comme celle de Goa, paraît-il! Le gars du Rainbow Restaurant en donnera la recette à Elodie, chouette! Laure, tu l’auras ton morceau!
Elodie se trouve un collier en argent, sans moi les achats sont plus faciles, il me semble 😉

La journée s’achève par un repas dans la chambre, on dirait un veillée autour d’un mourant! Je me contenterai d’une petite assiette de riz blanc avec un peu de sel. On leur dit au revoir depuis le lit, c’est juste arrivé au mauvais moment!
Après 2 mois en Inde pile poil, on peut dire que j’ai bien tenu avec mon estomac fragile!

Petit pincement au cœur de devoir encore une fois dire au revoir à nos amis mais pas de larmes cette fois-ci. C’était bizarre de les retrouver là dans cette drôle de ville, dans ce drôle de pays en plein milieu de notre voyage. Mais c’était bien cool! Merci merci d’avoir « affronté » l’Inde pour passer un peu de temps avec nous.

Lundi 06/02/2012

Réveil paisible et remise en route de mon estomac, en douceur. Encore un peu faiblard mais assez d’énergie pour écrire et publier aujourd’hui pendant qu’Elodie attaque le deuxième tome de « Le Rouge et le Noir » (toujours à écouter).

Comme ça va mieux, ce soir on fait les sacs et demain on prend la route vers Jaipur (dans 2 jours). On profite de cette dernière journée reposante à Pushkar!

 


Article publié depuis ici :

7 réflexions au sujet de « Pushkar entre amis »

  1. Myriam

    Salut les amis! Bonne nouvelle: j’ai reçu ma carte postale d’Iran! Enfin! Elle aura quand même mis plus de 3 mois! Vos photos sont toujours aussi terribles, ça donne envie! Gros bisous et bon rétablissement à Geoff!

  2. Christophe

    Désolé pour la gastro… mais fallait bien que ça arrive. Dommage que c’est toujours au pire moment. Fais gaffe à la bière, j’ai remarqué une certaine corrélation entre bière indienne et gastro.
    Ajmer tombe à l’eau alors ? Cela dit, il fallait faire quelques « dons » également dans les lieux saints 🙂

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      La gastro ne doit pas être à cause de la bière vu que Geoff l’a juste goûté et que les autres n’ont rien eu (ou presque ;-). Bon aujourd’hui il va mieux mais il est bien crevé à cause de ça alors qu’on s’est reposé 1 semaine…
      Et oui pas d’Ajmer. Aujourd’hui on a filé directement vers Jaipur. Argent et lieu saint… viva india!

  3. seb

    Namaste मित्रों (les amis),
    Nous sommes bien rentré, le retour c’est fait sans problème, à part qu’on s’était tous endormi à l’aéroport près de la gate et qu’on a failli rater l’embarquement, heureusement Soph s’est réveillé à temps!!!! Le voyage en train de nuit était bien, un peu agiter mais le challenge relever!! Notre dernière journée était vraiment bien, ol et moi on a pu découvrir l’autre facette de cette ville complètement dingue. Le spécial cake a fait son pt effet ce qui rendait le voyage en rickshaw plus delhirant. On est même tombé en panne avec un ; câble d’embrayage bousillé, heureusement les indiens sont des Mac Gyver !!! On n’aura pas tout fait mais on aura fait pas mal !!!! Le principal étant de vous retrouver !!!! Je vous souhaite encore bon voyage les amis ça m’a fait super plaisir de vous voir et rdv en aout pour manger une bonne casserole de moule à Oostende !!!!
    Namasmoi
    Séb Pika

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Aaaaaaaaaaah, on commençait à s’inquiéter nondidjoum! Pas de news et de la neige partout! Ouf! Merci!
      Content de votre balade delhirante!
      Pour Oostende, nous on prendra juste des frites mayo et une gaufre!

  4. SophieOli

    Ceci était le message envoyé par Ol par sms à notre retour mais on comprend pas pourquoi vous ne l’avez pas reçu: « Bien arrivés… Moins 11 degrés ce matin sur le tarmacadam en queue leu leu leu leu! Horriblement piquant, lutte pour rester éveillés et tuyaux de douche gelés… Arrivée tourmentée de déjà pleins de trucs à régler. Biz à vous et bonne merde pour la suite! »

    Ca nous a fait plaisir de vous voir et ce sera avec plaisir qu’on pédalera un p’tit coup avec vous un peu plus tard dans l’année. C’est peut-etre bien ce qui nous a manqué à Pushkar, de pédaler tous ensemble!

    Clin d’oeil de Ol à Geoff: Tu vois le frigo du Colruyt en T-shirt, fieu? Et ben, c’est comme ça, fois 10! Ca fait bizarre après Pushkar!

Les commentaires sont fermés.