De l’Eure au Calvados

Mercredi 25/07/2012

Après les préparatifs et la pesée du vélo pour le concours, on se pèse aussi… oulalaaa, il est temps qu’on rentre et qu’on remange normalement! J’approche dangereusement des 80km, et on voit où est le surplus! J’en connais qui vont être content que je rejoigne la bande des gros lards! Elodie a gonflé aussi, dès notre retour elle se mettra au sport! 🙂 Et… pas de remarque à l’arrivée s’il vous plaît…
On quitte la famille, fini les vacances, au boulot : on the road again! Il est 10h, on démarre! Le relief de Gaillon à Evreux est finalement moins difficile que le laisse croire le graphique sur GPSies! Ouf! Elodie a tenu 15km avant son premier pipi, il faut tout de même dire que les dernières étapes, c’était plutôt de l’ordre de l’arrêt tous les 5km! À Evreux, le soi-disant office du tourisme de la Normandie n’est que l’office du tourisme de l’Eure. Ils sont étonnés qu’on viennent vers eux pour des infos plus détaillées sur les voies vertes sur toute la Normandie. Bizarre car j’ai visité plusieurs pages web officielles qui renvoyait vers ce bureau! Bref, après quelques recherches, à part la voie verte d’Evreux à Pont-Authou, il n’y a pas grand chose d’autre. Dans le Calvados, y en a qu’une! Près de Caen, vers la mer. Bon, on se contentera de longer les plages du débarquement. On connaît mais elles sont plutôt pas mal.
P1210365.JPGOn entame la voie verte, c’est super, c’est quasi plat, c’est ombragé et ce n’est pas trop monotone. On se trouve un banc pour le grand retour des pâtes du midi et aujourd’hui c’est fête, on a notre sauce en pot préférée (Barilla Ricotta). P1210391.JPG On continue la balade avec une belle moyenne et on arrive à l’office du tourisme de Le Neubourg pour se rincer le visage et refaire le plein d’eau car on boit beaucoup! Après quelques efforts supplémentaires, on arrive à Bec-Helloin, l’un des plus beaux villages de Fro-ance, svp! Oui, bon, c’est charmant, il y a une abbaye mais c’est P1210418.JPGune pâle copie des villages alsaciens! 😉
Juste après Bec-Helloin, on arrive à Pont-Authou où nous attend son superbe camping municipal aux prix… « municipaux », chouette! 7,35EUR pour deux et une tente, ça faisait longtemps qu’on en rêvait, vive la France! Et en plus, l’herbe est bien verte et moelleuse!

DSC_5596.JPG  P1210448.JPG

Petite info cyclo : la carte OpenCycleMap est désormais téléchargeable via le site http://garmin.openstreetmap.nl! C’est super car on a pu visualiser la voie verte sur le GPS! Et il s’avère qu’il y en a d’autres qui ne sont pas encore répertoriées dans les brochures touristiques (mais bon, pas tant que ça)!

Jeudi 26/07/2012

DSC_5598.JPG On suit la vélo-route du plan de l’Eure qui est en fait une toute petite départementale qui se tortille à travers de beaux villages aux petites maisons rustiques aux toitures de chaume. Quelques unes sont à vendre, avis aux amateurs…
Arrivée à Honfleur, son camping privé aux prix « privés »! « Bienvenue à Honfleur » nous dit le monsieur de l’accueil (sur le ton de « bienvenue à Collioure ») et il ajoute directement « ville de droite » en rigolant, mais c’est pas du foutage de gueule puisque ce gars n’est pas le patron et comprend notre étonnement quand il nous a dit le prix. 19,70€ mais il nous offre les jetons de la douche (2×1,20€)! Apparemment, il y aurait eu jusqu’à 36°C à l’ombre aujourd’hui!
DSC_5619.JPG Comme il est tôt est que le soleil tape dur, on attend avant de monter la tente. Une fois qu’il fait meilleur, on monte le camp et on mange. Après quoi on va faire un petit tour en ville autour du port. On était déjà venu ici avec Eric et Sabrina en 2008 mais on ne l’avait pas faite longue à cause de la pluie.
Pour la nuit, on a droit au Hollandais qui parle fort comme des Hollandais et à un super ronfleur (type mon père) Anglais juste à côté! Endormissement difficile après l’écoute de « Voyage au centre de la Terre » pour Elodie et « 20000 lieues sous la mer » pour moi (je viens de faire la connaissance du Capitaine Nemo).

Vendredi 27/07/2012

P1210504.JPG Petite pluie au réveil mais la tente sèche rapidement, y a de l’air. Le ciel reste menaçant mais pas de pluie ce matin sauf 2 gouttes quoi. On se farcit une belle côte qu’on avait pas prévue, ceci dit elle passe assez bien.
On arrive à Cabourg, ville où beaucoup de choses sont interdites dont le pique-nique sur la digue ou la plage! Bon, y a une colo d’ados et ils sont tous avec leur sandwich mais avec notre réchaud qui fait le bruit d’une fusée au décollage, on sera peut-être vite repéré et on n’a pas envie de faire de la provoc’. DSC_5638.JPG On ira plus loin et bien nous en a pris puisqu’on atterrit du côté de la base nautique de Varaville et on mangera à l’ombre, sur du gazon devant les sauveteurs. Après le repas, un gars nous accoste et commence la papote, P1210516.JPGil s’appelle Paulin et est moniteur de l’EFV (École Française de Voile). Après quelques minutes, il nous propose de faire un tour en kayak sur la mer, cadeau! Ça nous surprend, les maillots sont bien loin, on se regarde et hop, on accepte! Il nous prête des combinaisons et en avant! Il est temps de retravailler les bras! On part à deux pour une bonne demi-heure. L’eau est super bonne, presque chaude!
On rend le matos, on discute encore un peu avec Paulin (super sympa) et on reprend la route qui ne sera plus très longue. Après un passage sur sentiers P1210521.JPG vélos/piétons près des marais puis une voie verte le long de l’Orne, on arrive à Ouistreham, son camping municipal (cher quand même) et son Carrefour Market où on fera causette avec une jeune dame qui est intéressée par notre périple et qui nous aurait proposé de venir camper dans son jardin s’il n’y avait pas toute la famille qui avait débarqué pour le weekend! Les Normands ont l’air bien sympa après ces deux rencontres!

Samedi 28/07/2012

Un départ sans histoire, une journée relax pendant laquelle on profite de la belle météo, tantôt ensoleillée tantôt nuageuse mais jamais pluvieuse et pas trop chaude! La météo parfaite pour cramer!
P1210546.JPG On s’arrête pour manger juste avant Arromanches en haut des falaises avec vue sur les touristes et les restes du port artificiel de la guerre! Un Italien, en vacances avec sa famille, nous pose quelques questions et il n’en revient pas de notre histoire!
Allez, hop, on continue! Les paysages ne sont pas « grandioses » mais plutôt charmant, on passe de village en village et de champs en champs.
Arrivée à Grandcamp-Maisy après 70 km, on s’arrête dans un premier camping un peu cher à notre goût et la dame, voyant qu’on est plutôt baroudeurs, nous envoie chez ses « voisins » : une aire naturelle (camping payant pas vraiment aménagé en fait). Ce dernier nous plaît bien, ça ressemble à une grande prairie et la dame de l’accueil est très gentille. Wifi gratuit, on poste!


Article publié depuis ici :

4 réflexions au sujet de « De l’Eure au Calvados »

  1. Enrico, Sab et Lili

    C’est drole de vous lire en vous sachant pas si loin sur nos routes normandes apres tant de mois a l’autre bout du monde !
    Geoffroy, le poids de 80 km ald. 80 kg, c’est pas mal comme lapsus ! C’est d’avoir avalé autant de km ?! 😉
    Bises,
    Eric

  2. velosteph

    pas eu trop de bruit de la rocade à Ouistreham? Quand j’y suis passé j’ai été content d’avoir dormi dans la voiture qui a bien isolé de tout ce boucan -:)

  3. loic285

    Bordel! Barrilla ricotta! du bon! Si Laurent et Gaelle goutaient celle ci , je suis sur au’ils arretterais de cuisiner!lol
    il y en a en coree du sud 9000Won le pot soit environ 8 euros! Demain, c’est mes un an de voyage, je m’en achete un 😉

Les commentaires sont fermés.