Le projet

Ce projet de voyage, en plus de notre mariage en avril 2011, anime sérieusement nos vies depuis déjà quelques mois (octobre 2009) : préparatifs, réflexions trajets, équipements, communication… Et ça s’intensifie de semaine en semaine!

Le projet : parcourir l’Eurasie en tandem semi-couché (Hase Pino) depuis Budapest jusqu’en Mongolie (voire Vladivostok) et rentrer ensuite en Transsibérien* jusqu’à Moscou/Berlin Népal puis du Maroc pour terminer le trajet à vélo jusqu’à Bruxelles. Le tout effectué entre juillet 2011 et juillet/août 2012. Le trajet étant dépendant de l’actualité politique, il n’est pas encore fixé mais vous pouvez vous en faire une idée sur la page Carte.

*pour savoir pourquoi le Transsibérien si lent et si cher et pas l’avion tellement plus rapide et beaucoup moins cher, lisez l’article « On y pense« !

Pour quoi ? Oui, c’est vrai ça, pour quoi (remarquez l’espace) ou pour qui fait-on ce voyage!? La réponse nous paraît évidente et implicite, mais juste pour vous, on va développer un peu (on peut faire démarrer les violons svp)!
Ce voyage, nous le faisons pour nous, afin de vivre l’expérience la plus dingue de notre vie et sans doute la plus enrichissante. On sait que ça sera parfois dur d’être loin de ceux qu’on aime, dans des conditions climatiques et de confort pas évidentes, mais on n’a qu’une vie alors nous avons décidé de nous lancer à la rencontre d’autres cultures, d’autres humains, d’autres paysages,… tout en se déplaçant de manière respectueuse pour notre petite planète, à un rythme humain (les puristes de la marche ne seront pas d’accord). Et nombreux sont ceux qui ont déjà prouvé, avant nous, que c’était possible!

Pourquoi depuis Budapest ? L’été 2010, nous avons déjà rallié Budapest depuis Mulhouse (ville d’origine d’Elodie)  en guise de test de notre nouveau vélo. Alors, nous trouvions l’idée sympathique de démarrer de là où nous nous sommes arrêtés. Plus d’infos sur budapest.cyclic.eu. En plus, on a une petite idée pour nos proches…

Pourquoi vers la Mongolie Kathmandu puis le Maroc ? Simple envie de paysages et dépaysement à outrance, aller là où nous n’irons probablement plus jamais (restriction aérienne de Geoff oblige). C’était l’idée de base : Kathmandu et revenir, puis l’objectif a été la Mongolie et finalement on en est arrivé à Kathmandu puis un vol vers le Maroc! C’est une histoire de compromis face aux difficultés. Cependant, le trajet final dépendra surtout de deux éléments incontournables : le climat et l’actualité politique… Et puis il faut bien s’arrêter quelque part non? Et finalement, pourquoi pas!

Un projet dans le projet ? Non! Contrairement à plusieurs voyageurs, nous ne partirons pas sous le couvert d’une appellation de type « voyage humanitaire », nous ne roulerons pas des milliers de kilomètres pour atteindre (ou « au profit de ») une association quelconque, bien que nous ne serons pas insensibles à nos rencontres qui, finalement, pourraient nous y mener (nous avons déjà une adresse au Népal et au Bangladesh). Le concept écologique n’est pas non plus au programme car un tel projet est par nature éco-logique (et nous aussi, presque).
Non, nous voyagerons pour nous et nous seuls car on en a envie (ça c’est le « pourquoi » sans espace)! Égoïstes? Peut-être! Mais avant tout, nous restons honnêtes avec nous-mêmes et notre entourage! D’où l’idée de base de partir sur fonds propres. Mais après réflexion, un petit coup de pouce non contraignant ne sera pas désagréable, donc on voit un peu pour du sponsoring matos, pas juste du fric, bien que, tous les dons soient acceptés! 😉

Pourquoi en vélo ? Parce qu’à pied c’est un peu lent et qu’autrement c’est dégueulasse… Notez toute fois, que des étapes en train ou bateau (voire en bus) ne sont pas exclues s’il faut passer un obstacle (relief, météo, géopolitique,…) mais l’avion est totalement mis au rebut! Les infos trouvées à gauche à droite nous ont fait changer nos plans et nous seront quasi « forcés » de prendre l’avion pour faire en sorte que cette aventure reste un plaisir partagé.

Quel itinéraire ? Notre trajet dépendra de l’actualité politique (pffff, soyez cool les gars!), de la météo et des difficultés administratives. Mais pour l’instant ça ressemble à ceci : Hongrie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Turquie, Azerbaïdjan, Iran, Pakistan -ferry- Émirats Arabes Unis -avion- Inde, (Bangladesh), Népal, Chine (Tibet, Ouïgoure, Qinghai, Gansu), Mongolie, (Chine), Russie -Transsibérien- Lac Baïkal -Transsibérien- Moscou -train- Berlin, Allemagne, Maroc, Portugal, Espagne, France, Royaume-Uni -ferry- Belgique.

Légende : changement de plans modification

5 réflexions au sujet de « Le projet »

  1. Monique D

    Whouaaa…bravo pour ce projet et surtout profitez de tous les moments que la vie vous donne.
    Bonne préparation pour une bonne route!
    Monique et Guy

  2. Eva

    Salut Elodie!

    On avait longuement parlé dans le train pour bruxelles le 30 decembre, je pense que tu te souviens.
    Je repasse enfin sur votre site pour y laisser un commentaire et je vois que la date arrive bientôt, chouette.
    Enfin pour le moment vous devez être en plein dans les préparatifs du mariage j’imagine le garnissage des moricettes 😉
    Bref bon courage pour la suite, je repasserai de temps en temps pour suivre votre avancée.

    Le bonjour de Mulhouse.

    Eva

  3. anneke

    Hello les loulous,

    Juste encore un petit mot pour vous souhaiter tout simplement un très bon et beau voyage…
    On se revoit dans un an et on pensera à vous fort fort fort
    Prenez soin de vous

    Anne

Les commentaires sont fermés.