Tehran, on reste encore un peu

Vendredi 04/11/2011

Petit coup de blues pour Elodie ce matin qui apprend que sa soeur va réaliser son rêve avec sa petite famille : partir 2 ans en Nouvelle-Calédonie. Ça signifie ne pas les voir avant l’été 2013! C’est bon pour eux, positivons!
Allez, on oublie un peu et Elodie a envie me coupe les cheveux, ça l’énerve que je ne ressemble à rien, moi je m’en fiche alors ok! C’est un coupe d’entretien plus qu’un gros changement.
P1140610.JPG Après on part se balader au Tehran Garden, un parc de la ville. C’est très calme et comme on est vendredi (l’équivalent de notre dimanche), la plupart des habitants restent chez eux ou filent à la montagne! On y croisera Gonnie et Teun! A 16h, comme prévu, on rencontre Azi, un CouchSurfer d’ici qui nous emmène de galerie en galerie pour voir un peu d’art contemporain iranien. Ouais ouais ouais, on est content d’avoir rencontré Azi et son amie (qui bosse à Paris et parle super bien français) mais ce qu’on voit comme peintures ne nous touche pas plus que ça… P1140675.JPG Je préfère le surréalisme bien de chez nous! Retour à la maison pour un dernier souper avec Gonnie et Teun!
Discussion et éternel débat PC vs Mac à table : non, ce n’est pas parce qu’on a un PC qu’on a des virus! C’est mon avis mais pas celui de Bijan, aaaaah ces Apple-addict!

Samedi 05/11/2011

On dit au revoir à Teun et Gonnie dans la matinée puis pas grand chose, quelques courses : des lacets pour Elodie et une ceinture pour moi. On a juste trouvé les lacets, pour la ceinture, y a que des modèles cuir avec une belle boucle… Mouais!
Retour à la maison et DVD!

Dimanche 06/11/2011

On se rend à l’ambassade d’Inde à 8h45 et on attend jusque 10h10 pour qu’ils ouvrent le (seul et unique) guichet pour apprendre à 10h45 qu’ils n’ont pas eu de réponse de la France! On raconte que notre visa iranien touche à sa fin et on nous dit d’entrer dans les bureaux. Encore 1h d’attente et on verra « un monsieur » qui gribouille sur notre dossier et nous dit qu’on peut aller chercher notre visa au centre d’application des visas pour l’Inde! Ah ben, si on avait su, on aurait dit tout de suite qu’on était au bout de notre visa et on aurait aussi économisé les frais de télex (400000IR!). D’après une jeune femme, le fameux centre a changé d’adresse aujourd’hui et elle nous conduit (ainsi qu’une japonaise et 3 autrichiens, le tout dans une 405) à la nouvelle adresse qui est, d’après elle très très loin. A l’iranienne, ça fait 1,7 km à pied! On arrive là, re-file d’attente d’1h. Arrive notre tour, on nous demande nos tickets d’avion mais on n’en a pas. On explique qu’à vélo, on sait difficilement prévoir les dates d’arrivée et ça passe. On paie nos 1168200IR pour qu’on nous disent que les visas seront près d’ici 2 à 3 jours et qu’on devra appeler avant. Déjà demain c’est fermé donc on compte plus sur les 3 jours. On revoit un couple de slovènes (déjà vu la semaine passée) qui ont l’air dépités, ils en ont aussi marre des démarches administratives à l’indienne 😉 On mange un bout avec eux et on discute un brin dans la rue. On se dit au revoir car on va devoir un peu tâter le terrain avec Bijan. On commence à être sérieusement mal à l’aise de rester si longtemps chez lui! En fait, ça tombe bien car ça commence à le peser aussi!
Il nous propose de rester encore cette nuit car il fait déjà noir dehors. On lance alors la recherche expresse d’un CouchSurfing! Bonne nouvelle, on ne devrait pas aller à l’hôtel, un CouchSurfer nous a répondu positivement!

Une réflexion au sujet de « Tehran, on reste encore un peu »

  1. Réginald

    Hello Elo,
    Lorsque vous serez dans le sud de l’Inde, dis-toi que tu seras presqu’ à mi-chemin pour la Nouvelle-Calédonie…
    Peut-être encore un changement de plan? 😉
    De plus, Geoff connaît la route en Australie…
    Biz et courâche!

Les commentaires sont fermés.