Topo Roumanie/Bulgarie

Aaaah un topo! On allait l’oublier celui-là!

Roumanie

  • la partie que nous avons vue étant très pauvre, ce n’est pas représentatif du pays.
  • ça klaxonne moins qu’en Serbie mais ça klaxonne quand même.
  • le roumain est accueillant et l’accueil se fait jusqu’au bout (on n’a pas pu payer un verre à nos hôtes).
  • l’essence coûte aussi cher que chez nous donc se déplacer en voiture est un luxe qu’il faut pouvoir se payer (vu les salaires locaux).
  • le roumain (de ce qu’on a vu) n’est pas le meilleur écolo (sauf niveau potager et mini-ferme), l’exemple est le morceau de pain jeté dans le Danube mais avec le sachet!
  • les filles sont moins jolies qu’en Serbie, me rappelle Elodie.

Bulgarie

  • comme en Roumanie niveau klaxon
  • on rencontre de temps en temps des sources d’eau potable, pas de problème niveau approvisionnement entre ces points d’eau et les magasins.
  • la Bulgarie en bord de route, c’est dégueulasse (voir quelques photos), on jette sa bouteille de soda par la fenêtre en roulant et si on fait une pause à l’aire de repos sans poubelle, surtout, on n’emmène pas ses déchets. En ville, par contre, c’est propre et on trie, mais à l’instar des signes de la tête, on trie à l’envers : poubelle bleue pour le carton et poubelle jaune pour les cannettes 😉
  • nettement moins d’accueil mais plus d’infrastructures à touristes donc logique. Dans les bleds et petites villes, on nous indiquera plutôt le « stadium ».
  • internet se squatte à peu près partout mais à la côte en ville, ils sont plus malins, ils sécurisent (ceci dit, plein de restos/bars proposent le wifi gratuit).
  • petit constat social : ce sont uniquement des femmes qui balayent en rue contrairement à chez nous.
  • le coût de la vie, pour nous, n’est pas cher (moins qu’en Turquie par exemple).

Une réflexion au sujet de « Topo Roumanie/Bulgarie »

  1. jeuvoyageurs

    Bien content de vous retrouver aux portes de l’Asie ( je me souviens de mon émotion au Bosphore sur la Route de la Chine en 1988). Avais raté votre départ: Avons traversé le Congo à vélo, 2500 kms du 21 juin au 4août), 800 kms de sentier en forêt équatoriale et 1600 de pistes étroites: le plus fabuleux des voyages dans le dernier pays du vélo
    -jeuvoyageurs.skynetblogs.be. Je n’emprunterais pas la large voie le long de la KARA DENIZ, vers Trabzon, vers les noisetiers puis les théiers, optant pour une voie intérieure ( mais escarpée). En Chine du Sud l’an dernier, rencontrée une suissesse arrivée avec le meilleur souvenir par … Géorgie Arménie. Le Cachemire en direct v ers Dehli, pas évident, mais la boucle par Leh n’esp pas de saison. Avez-vous la garantie de pédaler de Kathmandou à Lhassa ? Démarrons aux Chutes d’Iguazu dans 10 jours: vous suivrons des Brésil et Bolivie

Les commentaires sont fermés.