De l’éco-camping au surf

Lundi 11/06/2012

P1200782.JPG Après une nuit pluvieuse, on laisse la tente sécher, c’est plus cool quand on doit pas la démonter! On donne un petit coup de main à Claudia (nettoyage de l’espace commun cuisine/salle à manger) et à Francisco (déposer Josh à la crèche et faire les courses du matin). Ensuite, on profite du petit déj, le repas qu’ils offrent à leurs hôtes. Mmmmh, du très bon pain tout frais typique de la région (meilleur qu’au Maroc) et un bon muesli.
DSC_3444.JPGOn passera pas mal de temps à modifier notre planning avec ce ferry de Gijón et une éventuelle semaine de surf quelque part ici sur la côte.
Dans l’aprèm, on va à la plage de Zambujeira do Mar avec Claudia et Joshua. L’eau de l’océan qui arrive sur nos pieds nous refroidit un peu à l’idée de passer une semaine sur une planche de surf…

Mardi 12/06/2012

P1200795.JPG On sèche la tente (humidité intérieur et extérieur, pas de pluie), on démonte le camp et on rencontre le papa de Claudia qu’on connait de Goa pendant le petit déj. Il nous invite à passer par chez eux quand on sera en Angleterre car ils habitent pas loin de Stonehenge, mais ils seront probablement ici au Portugal. On verra! Claudia nous conseille aussi sur le chemin à suivre jusque Lisboa.
On quitte Aterra par la piste qui rejoint la route en poussant le vélo car c’est bien trop difficile pour nous avec le tandem chargé!
P1200812.JPG Aujourd’hui la route est impeccable : trafic faible, asphalte super, température agréable, soleil doux MAIS… (allez, on va se plaindre quand même), l’ennemi des cyclistes est là : le vent de face! L’espagnol rencontré à Faro nous avait prévenu, effectivement le vent semble dominant de secteur Nord! Pas bon pour la suite!
La route est encore relativement sympa mais peu variée. On arrive à Porto Covo et on repère le camping. On se tâte et on demande des infos sur le surf à l’accueil, la dame sympa nous renseigne le magasin de surf Costazul en face. On va voir et ils ont une formule moins cher qu’ailleurs avec le logement, le transport, le petit déj’ et le lunch (sandwiches à se faire le matin). DSC_3491.JPGEn attendant André, le prof et le copain de la dame du magasin, on fait un tour dans le village. C’est tout mignon par ici et en ayant passer un peu de temps sur la place piétonne où les jeunes s’amuse pendant que les vieux se repose, ça donne encore plus envie de rester!
On rencontre André, c’est bon, on reste! C’est parti pour 5 jours de surf!

Mercredi 13/06/2012

Petit déj’ en groupe, d’autres vont suivre le cours avec nous mais nous ne sommes pas nombreux, on est 6.
P1200821.JPGOn commence par un brin de théorie et d’exercices sur le sable (comment monter sur la planche, etc) puis on enchaîne assez rapidement dans l’eau! L’océan est assez frais mais avec les combinaisons et l’effort, c’est très agréable! On remarque tous les deux assez rapidement qu’on n’a rien foutu avec nos bras depuis 11 mois car se relever sur la planche avec les bras est extrêmement difficile! Aaaah, j’aurais dû faire quelques pompes et abdos pendant le voyage! Mais bon, on s’amuse quand même bien et à la fin de la matinée, j’arrive à me mettre debout sur la planche mais Elodie a encore du mal. 🙂
P1200827.JPG L’aprèm sera moins passionnante car la marée est plus basse et à cause du banc de sable, les vagues perdent pas mal de force! Ce qui est pas mal c’est qu’on est que 3 pour l’aprèm donc André à plus de temps à nous consacrer (les autres ont trop mangé à midi ou coincé des cervicales).
Fin de journée, on est bien crevé! Ça change du vélo! J’avais peur qu’Elodie abandonne trop vite mais elle a tenu le choc même si elle préfère prendre la vague et rester couché sur la planche… 🙂
Une fille qui connaît l’endroit et la Surf School nous dit qu’on a bien fait de s’arrêter ici car André est très bon et qu’à Peniche (LA plage où surfer au Portugal) c’est trop bondé, on avait d’ailleurs reçu un mail d’une école qui était complète pour les 2 semaines à venir…
Retour à la Surf House et comme le supermarché est déjà fermé, on ira à la pizzeria pour une pizza comme ça fait longtemps qu’on a plus mangé! Au passage, on déconseille les pizzas au Maroc, vraiment bof!


Article publié depuis ici :

4 réflexions au sujet de « De l’éco-camping au surf »

  1. bernardf

    Super idée de faire du surf, il n’y a pas que le vélo dans la vie quoi ! Je n’en ai jamais fait, mais les enfants ont déjà suivi des cours, c’est vrai que le premier jour ça n’avait pas l’air fastoche fastoche ! Bon amusement !

  2. Béré

    Waw! Félicitation pour le surf… Pour moi c’est le sport le plus difficile que j’ai essayé!
    Have fun guys et à très bientôt!
    Béré

Les commentaires sont fermés.