De Porto Covo à Lisboa

Mardi 19/06/2012

P1200841.JPG Après un gros petit déj avec André et Filipa, on prend la route à 11h! On ira pas loin avec ça!
Ça roule pas trop mal, le vent de face n’est pas aussi fort que prévu et que les jours précédents. P1200846.JPG Mais après 16 km… paf le rayon! Enfin, pas vraiment paf mais plutôt ting-ting-ting. On ne l’a pas entendu casser mais je l’ai entendu bouger à chaque tour de roue! Perte de temps, la journée s’annonce courte (en kilomètres)!
On passe par le lagon de Santo-André en espérant y manger mais il n’y a pas d’ombre. L’endroit est assez spécial : il y a un lagon, la plage puis la mer! On se trouve des tables de pique-nique dans le village, un peu plus à l’intérieur des terres.

pano-lagoadesantoandre.jpg

La suite de la route n’est pas passionnante mais pas désagréable pour autant. On fait quelques courses dans un petit village puis on va scruter la plage pour éventuellement y planter la tente. P1200879.JPG Hélas, c’est une plage bien trop organisée avec des restos et on n’a ni envie de camper devant les restos, ni envie de pousser le lourd tandem dans le sable pour se cacher. On reprend la route à la recherche d’un emplacement mais on se croirait presque en Andalousie avec leurs « zona de caça » privées et clôturées! Si ce n’était que des « zona privada » passe encore, mais le mot « caça » (chasse) ne nous inspire pas. On finit par arriver à Comporta après 80 km! On se renseigne à la GNR (Garde Nationale Républicaine) et ils nous envoient sur la plage avec leur autorisation verbale pour une nuit. Plage fréquentée, aussi avec resto et donc visibilité. On optera pour une place avant la plage près du parking mais derrière quelques buissons de dunes.
Les attaques des féroces moustiques rendent l’installation de la tente insupportable dans l’obscurité et le dîner se fera à la frontale dans la tente! À partir de dorénavant (je l’aime bien celle-là), on garde l’anti-moustique à portée de main pour les jours de camping sauvage! Ol, j’ai failli devenir fou!
Des bruits ressemblant à des coups de feu lointains nous « confortent » dans le fait de ne pas s’être planté dans une « zona de caça »!

Mercredi 20/06/2012

P1200886.JPG La route est plutôt facile ce matin, c’est plat et très peu fréquenté! On traverse le premier « bras » de mer en quelques petites minutes avec un ferry juste avant Troía et on se retrouve à Setúbal. On hésite un peu à prendre un train tout de suite mais car il paraît que ça grimpe sec et qu’il y a du trafic sur cette route. Finalement on décide de rouler, il est encore très tôt! Les côtes ne sont pas si difficiles et le trafic reste raisonnable malgré les vagues de dépassement par les camions et voitures. On arrive à Barreiro où l’on pensait prendre le train car les 2 ponts qui relient Lisboa au Sud sont seulement autoroutiers et ferroviaires! Mais d’abord, un McDo se présente sur la route et fera notre repas du midi! Ça nous évitera la fin de notre sauce tomate pas terrible d’hier! On prend finalement un second ferry pour aller vers Lisboa!
P1200895.JPGOn sort du terminal des transports (fluvial, ferroviaire et bus/tram/métro) et on contacte notre WarmShowers, rendez-vous à 18h chez eux (c’est une famille allemande).  On passe devant une petite place avec un stand de churros, on se prend 12 churritos au sucre cannelisé! Mmmh, journée diététique! Premières observations sur Lisboa : ils ont des vieux mini-trams et des nouvelles mini-voitures (Twizy de Renault) en libre service? Non pas sûr!  P1200896.JPGL’architecture change aussi, fini les maisons typique aux murs blancs lignés de bleu ou jaune avec les toitures en tuiles rouges, non, c’est une grande ville avec son mic-mac d’architectures mais déjà on se rend vite compte qu’ici ça grimpe sec!
On arrive au rendez-vous, on fait une rapide connaissance de Beate, Thomas et leur fille qui vivent ici depuis 4 ans. On cadenasse le vélo dans le couloir, on monte les affaires puis on attend dans la chambre car on est 1 jour en avance et ils ont des trucs à faire.
Petit repas improvisé avec la famille puis au lit!

Jeudi 21/06/2012

DSC_3991.JPG Visite de la première partie de la ville à pied!
Des pavés sur les trottoirs! Le côté sympa c’est les motifs possibles, le côté moins sympa c’est que ça a dû être un boulot monstrueux! Beaucoup de rues sont aussi en pavés et avec les rails du tram, ça nous rappelle un peu Bruxelles!
La ville est plutôt agréable mais j’ai un peu la flemme de vous décrire notre parcours, alors ça sera en photos! La visite commence ici.

Ce soir, on apprendra qu’il y a une masse critique mensuelle comme chez nous mais la moyenne des participants est de 100! On apprend aussi que le meilleur « corking » (bloquer les voitures au carrefour pour permettre le passage du cortège en un seul morceau) vu par nos WarmShowers était une joli fille en mini-min-mini-short et les automobilistes en redemandaient!

Vendredi 22/06/2012

DSC_4123.JPG On part visiter un autre coin de la ville à pied toujours mais la longue piste cyclable à côté de laquelle on marche nous fait regretter un peu le vélo sur ce coup! Idem qu’hier, en photos! Par ici!
Ce soir, on soupe avec nos WarmShowers, Elodie leur a fait une tarte courgette-tomate et un gâteau au chocolat! Miam!


Article publié depuis ici :

2 réflexions au sujet de « De Porto Covo à Lisboa »

  1. Enrico, Sab et Lili

    Vous avez laissé votre GPS au Maroc ?
    Non, parce que les photos on bien l’air d’avoir été prises a Lisbonne mais l’article a été posté prêt de Rabat …!

    Bisous

Les commentaires sont fermés.