Dernier message de Turquie

Mardi 18/10/2011

Aujourd’hui, ça fait trois mois qu’on a démarré de Budapest!

Elodie n’est de nouveau pas en forme intestinalement parlant (moi je produis pas mal de H2S) 🙂 On commence à suspecter l’eau du robinet. Jusqu’ici on ne buvait que ça. Dans les montagnes, pas de soucis, mais là on est en ville…
P1140163.JPG On démarre tard après quelques courses et l’achat de la carte postale du gagnant! La route depuis Van vers Özalp est nulle à chier! Autant être clair! En fait, c’est surtout qu’elle est en travaux sur la quasi totalité du parcours! Donc quasi 60 km de différents revêtements : tantôt nickel (mais pas long), tantôt vieux, tantôt en graviers coulés dans le bitume, tantôt dans le gravier meuble (casse-gueule) et tantôt un genre de chewing-gum (bitume un peu mou qui freine à mort). Le tout toujours très poussiéreux, sinon c’est pas drôle! 😉
P1140178.JPG Ceci dit, revenez-y quand les travaux seront fini car le paysage en vaut la peine! Ouf, notre consolation!

Au km57, les gourdes de ma selle tombent par terre! Mer**, pu…rée, le support de selle pour les porte-bidons vient de céder! L’alu n’a pas aimé les périodes où on suspendait des sacs de courses aux bidons… Bon, on verra si on passe devant un soudeur d’alu (c’est con, on en a vu y a quelques jours).
Arrivés à Özalp, on nous annonce la couleur, pas d’hôtel ni de pension ici! La nuit tombe et pour nos ventres, on aurait aimé une dernière chambre et toilette en Turquie. On nous renseigne l’ögretmenevi (la pension des enseignants)! Enfin, on va savoir ce que c’est car on nous en avait déjà parlé! On claque nos tous derniers liras pour cette dernière nuit. En fait, c’est un genre d’hôtel pas cher pour les profs (fonctionnaires?), il parait qu’il y a aussi des polisevi (pour les flics donc).
P1140204.JPG On se fait inviter pour un thé par l’électricien de l’ögretmenevi. Après quoi il nous paie même à manger au « pide salonu » du coin! Sympa!! En mangeant, on voit un reportage sur le tabac en Turquie et on en discute un peu avec lui. Il fume 3 paquets par jour, à 10 TL (4€) le paquet, ça lui fait un petit budget qui part en fumée. Son fils de 12 ans l’engueule quand il le surprend…
Il nous apprend aussi que la frontière ferme à 16h! Il fallait le savoir, mais on y sera plutôt vers 13h.

Prochain message depuis l’Iran donc!

Güle güle tout le monde!


Article publié depuis ici :

3 réflexions au sujet de « Dernier message de Turquie »

  1. Béré

    Hello vous deux,
    Merci pour les beaux paysages et pour ces petites tranches de vie depuis cette magnifique Turquie. J’espère que le pays vous laissera un beau souvenir parmi tous ceux encore à venir 😉
    Et maintenant l’Iran, j’avoue que je suis bien curieuse de vous lire car l’Iran on a tous bcp entendu parler mais de là à l’expérimenter…
    Have fun quoiqu’il arrive!
    Bonne route!
    Beijos,
    Béré

  2. corto_lu

    Je ne suis probablement pas le seul à attendre maintenant le prochain post d’une manière un peu plus pressante

  3. geoffve

    coucou
    j’espère que vous étiez déjà bien loin du tremblement de terre… donnez des news!!!!
    Véro de Dhaka!

Les commentaires sont fermés.