La fin des Balkans

Avant-hier, on a quand même écouté les vieux singes et on est parti sous la pluie qui, heureusement, a diminué progressivement. On a appris plus tard qu’il était tombé 84L/m² dans la région (exceptionnel dirait-on). On a roulé tranquillement jusqu’à Veliko Tarnovo qui est en fait une grande ville (par rapport à ce qu’on croyait) et le centre est hyper-touristique. Maisons à flanc de la Yantra qui dessine 7 méandres dans la ville. Visite des ruines de la colline du Tsarevets récemment refaites et de la chapelle récemment redécorée (spécial, surprenant mais sympa au final). Le soir, on a assisté à soi-disant un des meilleurs « son & lumière » du monde sur les ruines…

Hier, on quitte notre chambre (chez l’habitant) et je me fais piqué au gros orteil (sensation d’aiguille), chouette. Afterbite puis Euceta et la douleur a diminué progressivement sur le temps de la journée. Rien de spécial, de la grosse route (vers Varna) et pas mal de dénivelés! On fini à bout de forces à Omurtag où on trouve un PennyMarkt et un bel emplacement pour la tente : le stade! 🙂

Aujourd’hui petite étape pour arriver à Shumen. On démarre plus tôt que d’habitude, ça fait du bien car les degrés qu’on a tenté de vous envoyés nous sont revenus. 30° et trois nuages à l’horizon. Alors que je comptais mettre un mot sur le fait qu’on n’ait pas cassé de rayon depuis un bail, voilà qu’après 25km, PAF le rayon sur du plat (encore). On roule alors jusqu’à ce qu’on trouve un endroit pour manger mais on est déjà à 51km et dans la dernière montée PAF PAF… oui oui 2 rayons! Aujourd’hui c’est fête, 3 pour le prix d’1! Manger, réparer puis rouler 15km jusqu’à Shumen, petite ville à la mode… il y a 20ans!

On se pose quand même quelques questions… L’histoire de la remorque un peu (vite) oubliée revient sur le tapis. On a un contact à Istanbul donc on devrait pouvoir s’arranger pour se faire livrer des choses (rayons, nipples et/ou remorque). Ne vous inquiétez pas, on gère! 😉

6 réflexions au sujet de « La fin des Balkans »

  1. Coco

    Coucou c’est Coco, ancienne camarade de classe d’Elodie;-)
    Je me décide enfin à poster un p’tit quelque chose!!! J’ai plus de temps en ce moment pour lire le récit de votre grande aventure mais je tenais avant tout à vous envoyer mes encouragements;-) 1400 km, wouah, ça doit en faire des mollets en béton:-D
    J’espère que vous allez tous les 2 bien et que ce voyage est à la hauteur de vos espérances!!!
    Ici (en France) dans l’Ouest, c’est pas le top au niveau du temps mais paraît-il que ça va s’arranger (enfin, ça fait 2 mois qu’ils nous s’annoncent ça!!!)
    Ce w-e, c’est un chassé croisé sur les routes de France qui à battu son record de bouchon, 987 km!!! Il y aurait moins d’embêtement si toute le monde était en vélo:-)
    Voilà!!! Encore bon courage et plein de bonne chose sur votre route.
    A bientôt
    Bis
    Coco (ISCAM)

  2. bernardf

    Meeeeerde ! Non non je dis pas ça pour les vieux singes… ;-0 …mais pour ces fù£ù$*=@ » rayons. Et vous n’avez pas de réponse du côté de qui vous les a vendues ces ^%µù=¨*@# roues ? Car si c’est dans l’ordre des choses que ça pète ainsi, alors oui va pour la remorque, mais comme demandé sur CQFD (bah je me doute que vous avez aut chose à faire qu’à surfer) pourquoi voulez-vous absolument le petit modèle Y-frame ? Si vous y mettez des grandes roues vous ne gagnerez pas grand chose (ce sont les roues à mon avis qui pèse pas mal), et au niveau largeur c’est le timon qui est au moins autant pénalisant que la largeur du plateau pour passer entre deux obstacles. Et si vous voulez une remorque qui passe les « singletracks » alors prenez carrément la Bob-yack (je vous la rachète après ! ;-> ). Allez je vois que vous dormez à poings fermés, ce qui est bien normal à cette heure tardive (sauf pour les singes) alors je vous laisse !

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Dormir? Et les photos, et les traces, et les articles?… 😉
      La petite Y-frame est oubliée, d’autant que le gars de chez CarryFreedom me dit qu’une petite avec des roues de grande sera moins stable. L’avantage d’une deux roues c’est qu’on peut la tirer à pied (pas évident avec une Bob)… Allez, au lit!

    2. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Le petit modèle Y-frame entrerait dans la tente par la porte… Ca serait plus facile pour mettre les affaires à l’abri en une fois! Bien que… la tente serait quand même DANS le sac de la remorque donc faudra quand même la déséquiper…
      Concernant la Radical Design, ça fait plus cher et pas étanche (faut s’arrêter et mettre la housse) donc pas si intéressant que ça finalement…

  3. bernardf

    Rentrer la remorque dans la tente ! Ha ha ha vous avez déjà vu comment une remorque est dégueulasse par temp de pluie ? Même avec une bonne bavette arrière (dont seuls Geoff et moi avons le secret de fabrication) et aussi parce que les roues de la remorque n’ont pas de garde-boue (d’ailleurs vos sacoches arrière risquent de se faire rincer)… allez, allez (une fois), ne vous faites plus de scrupule pour le grand modèle, c’est une super remorque polyvalente ! Evidemment ça va vous changer un peu vos sensations de conduite… tsss tsss incroyable qu’on continue à causer technique vélo à 2000 km de distance, n’importe quoi ! Sur ce, bonne nuit dji mè va dwarmir aussi, dobro vecer ! (« bonne soirée » en slovène)

Les commentaires sont fermés.