Avant-goût du Portugal

Mercredi 28/12/2011

P1160005.JPG P1160009.JPG Aujourd’hui, pas grand chose… Petit déj’ royal (porridge et crêpe), baignade, achats bijoux, baignade. Rien de vraiment passionnant. On est relax, on a mieux dormi, ça fait du bien quand on a la crève!
Les indiens ici sont plutôt sympas et viennent nous parler juste comme ça ou jouer au frisbee avec Laurent et moi dans l’eau!
Reprise de contact avec Tommie et Marie pour passer le nouvel an ensemble, on est tous content de se revoir en Inde!
Ce soir, grâce à notre connexion à trafic illimité, on pense à télécharger des « livres audio ». Génial ce truc, moi qui déteste lire, les jours de farniente je vais pouvoir me mettre à jour en écoutant des livres. On a trouvé un site de téléchargement légal : que des grands classiques, on va se mettre à jour avec des Jules Verne et autres Jekyll/Hyde!

Jeudi 29/12/2011

P1160011.JPG On quitte nos amis Suisses-Bretons et on prend la chouette route calme et ombragée (pas la NH-17) vers Panaji. Deux côtes assez costaudes auront, une fois de plus, le dessus sur nos forces. Avec les bananes et les biscuits qu’on avait, on arrive à Panaji avant de manger.
Fêtes obligent, tout est full et les prix doublent. On s’en sort pas mal du tout avec la Relax Inn Guest House plutôt familiale! En se baladant, on remarque vite que la ville est propre et différente avec la nette influence portugaise, comme le disait le Lonely Planet.
P1160053.JPG Encore un peu fatigué par cette fichue crève, je m’endors sur le lit pendant qu’Elodie cherche un logement à Vagator où nous rejoindrons Marie et Tommie.
Réveil complètement à côté de mes pompes à 19h, on va faire un petit tour dans la charmante capitale de l’état de Goa. Après, on va manger dans un super resto « pure veg » : Vihar. Ça va mieux, en pleine forme pour aller dormir! 😉
Un mail reçu dans la soirée, nous attriste car nous ne passerons pas le nouvel an avec Gaëlle et Laurent qui ont décidé de rester à la plage de Benaulim. On ne roulera pas avec eux non plus car ils prendront le train direct vers le Nord. On les aura au moins vu 2 jours en Inde et peut-être plus tard vers Varanasi…

Vendredi 30/12/2011

DSC_5441.JPG Un bon porridge au miel avec un banana shake à la guest house pour démarrer la journée! Pendant le petit déj’, on est reconnu dans le journal. Un type qui vient manger ici tourne la page, lit quelques secondes et pointe du doigt l’article puis Elodie avec un étonnement qui se lit dans ses yeux. Ensuite direction Old Goa sans les bagages (on reste 2 nuits à Panaji), à 10km d’ici.
DSC_5256.JPG La visite des édifices du 15è et 16è siècle commence par la cathédrale Saint François d’Assise, aaaah il fait bon dans les églises par ces grosses chaleurs! Avec ces bâtiments peints en blanc (chaux), l’atmosphère est étrangement peu indienne ici, on se croirait ailleurs. Juste derrière, il y a la cathédrale Sainte Catherine, la plus grand église d’Asie! Ça faisait longtemps qu’on avait plus visité d’église, la dernière c’était dans le quartier arménien d’Esfahan!
Bon nombre de touristes indiens viennent aussi et surtout voir la relique du corps de Saint François-Xavier à la basilique du « Bom Jesus », c’est presque la cohue! Impressionnant! On n’a pas le souvenir d’avoir visité une église avec autant de monde (hors services). Puis les gens passent dans l’espèce de cloître où la plupart font des dons, on y est fortement incité avec tous les panneaux rouges 😉 A côté de nous, un père et son fils font un don de 500INR au profit des plus pauvres (on peut choisir où va l’argent en cochant la case et en laissant ses coordonnées dans le formulaire pré-imprimé).
DSC_5326.JPG On terminera cette « zone » par l’église Saint Gaétan, son calme, sa blancheur et son dôme! Je me prends à faire des photos comme dans une mosquée. Une preuve que je me détache de la religion et que je m’attarde sur l’architecture? (Elodie trouve mon explication pas très claire).
On reprend le vélo garé plus loin pour voir les ruines de Saint Augustin, église dont la construction a commencé puis a été interrompue pour finalement être quasi détruite. Seule la cloche a été sauvegardée et apportée à l’église de l’Immaculé Conception à Panaji, près de notre guest house.
Retour à Panaji pour luncher et passer un peu de temps dans la ville, relax quoi. On aime bien Panaji, on s’y sent bien, enfin ça fait un peu un genre de pause.

Dans la journée et la soirée, on se travaille un peu les méninges car on hésite fortement à aller à Hampi ou pas. L’idéal aurait été qu’on y aille depuis Mysore, on a foiré! On a donc trois choix pour tenter d’être à Mumbai pour retrouver Ole, Soph et Pika :
– ne pas y aller et profiter UN MAX des plages 550 km en 21 jours.
– y aller en train puis faire 830 km en 15 jours.
– aller/retour en… moto (!) sans bagage puis 550 km en 13 jours.
Vous votez quoi, vous?


Article publié depuis ici :

5 réflexions au sujet de « Avant-goût du Portugal »

  1. jnebbot

    Allez, je vais faire ma mauvaise (?) langue…
    Des années que je rêvais de me rendre à Hampi.
    C’est fait depuis l’an dernier, et je dois avouer avoir été un peu déçu… Un vrai ghetto à touristes ! Ceci dit , la région est très jolie, mais ne vaut, selon moi, plus le détour que cela vous imposerait !
    Profitez un max de la magnifique côte malabare, de l’air de la mer et de l’ombre des cocotiers !

  2. velosteph

    lol, t’a de ces questions! Moi je dis 830 en 15 jours ,mais bon voire des potes, hein!!!
    Bon ceci dit, vous avez le bonjour de la Masse critique il parait qu’il y a un nouveau site internet en ligne, j’ai pas tout compris, -:) on a bu le vin chaud au 50naire et on a fini du coté de Paduwa (Evere) mais j’avais trop froid aux pieds alors je les ai abandonés à leur triste sort, « ils » savent pour Goa et environs -:)

  3. jeuvoyageurs

    Bonne année de pédalée; rentrés hier de notre « portugal », ses igrjias francisco do assisis,
    ses boutiques « bom jesus », un peu plus de 7000 kms pour traverses l est de la Bolivie et un Brésil des Tropiques bien montagneux, ses cervejas, etc…ses praias, ses « filo dental » entre les fesses ballottées par les vagues de l atlantique;;;

    Retrouvons nos mouyles-frites et autres frimats belges après la somptueuse MOQUECA, de langouste et fruits de mer, chez son ROI à UBU, sympathique village balnéaire de l ESPIRITO SANTO brésilien;

    Nous nous la coulerions douce en 21 jours de plage mais découvrir MUMBAI et les attentats des protectionnistes de l ethnie locale contre les migrants des régions pauvres de l Inde est aussi riche d enseignements

    jeuvoyageurs.skynetblogs.be

    Véro et Pol

Les commentaires sont fermés.