De Marrakech à Ouarzazate

Dimanche 22/04/2012

Après la journée courses et farniente d’hier, nous voilà reparti sur les routes. Nouveauté du Maroc, après les « Hello what is your name » ou les « Namaste pen », voilà les « Bon courage » ou « Bon voyage »! Courage, pourquoi courage?
P1190058.JPG Bref, la route est relativement ennuyeuse et fréquentée et l’endroit trouvé pour les pâtes du midi n’est pas des plus sympathique (vraiment au bord de la route) mais on a faim et ça fait un bout de temps qu’on cherche un endroit.
L’aprèm, les paysages seront plus intéressants, ça commence à grimper doucement! Chouette, j’ai envie de dire! P1190087.JPG Et puis, malgré le panneau routier comme quoi ça va grimper sec, la pente reste douce et on peut encore discuter tout en roulant. Demain, ça sera autre chose, plus pentu d’après nos prévisions.
En longeant la Réserve Royale de chasse de Grouka (chasse interdite au quidam), on repère un endroit un peu caché de la route et on va s’y installer. Aziz nous a repéré de loin et vient à notre rencontre. Avant qu’on dise quoi que ce soit, il nous invite à dormir à la maison plus loin! P1190106.JPG Hélas, le chemin y menant est trop difficile avec le tandem. On se contentera de notre idée de base, camper là avec une vue et surtout une lumière magnifique! J’aime beaucoup ces collines verdoyantes fissurées et à la terre rouge avec ce ciel bleu et les petits nuages blancs! Une belle nuit de camping sauvage s’annonce, aaaah! Le père d’Aziz passe par là et nous raconte qu’un certain Steven de Belgique serait passé par là et aurait dormi chez eux. Steven, si tu nous lis…!

Ah oui, petite remarque commune aux personnes qu’on a sur Skype « ah mais j’entends les oiseaux là? » 🙂

DSC_0793.JPG

Lundi 23/04/2012

DSC_0833.JPG On range le camp, on essuie la tente, on mange et hop! À nous la montée!
On n’a jamais vu autant de 4×4 en si peu de temps! Tous remplis plus ou moins densément de touristes (il suffirait de laisser les 4×4 plus loin et d’affréter un bus depuis Marrakech) et d’ailleurs 9 voitures sur 10 ici sont avec des touristes! C’est la bonne saison pour le Maroc et les paysages sont toujours vraiment sympa!DSC_0872.JPG
On tente plusieurs fois de nous vendre des « fausses » pierres de l’Atlas, c’est tout de même flagrant que certaines sont teintées!
On trouve un endroit où manger et à la fin de la pause, on rencontre Jean-Jacques (le 3è du voyage) de Chambéry qui voyage 15 jours à vélo P1190184.JPGdont 1 semaine avec des amis et le voilà tout seul.  On discute 10-15 minutes puis en route. On ne le verra plus, on n’a pas le même rythme, ça grimpe vachement!
On se demande bien où on va pouvoir camper ce soir, passé 17h on repère un endroit sous les sapins, y a un peu de plat (pas évident toujours en montagne).

Aujourd’hui on a eu droit à pas mal de pouces, de « bon courage » et quelques « eh m’sieur, donne-moi 20 dirhams, 1 stylo, 1 cahier, le pain, cigarette,… »

Mardi 24/04/2012

DSC_0905.JPG Belle route, belle montée, pas trop dure et arrivée au col sous les applaudissements d’un car de touristes. 2207 m mesurés par altitude GPS et altimètre barométrique et 2260 m affiché sur le panneau. La montée a été un peu gâchée par la prise de conscience qu’on n’était pas encore en Europe malgré ce qu’on essaie de nous faire croire avec tous ces beaux magasins à l’occidentale.  Mais bon, c’est comme en Turquie, les magnifiques scènes de la montagne sont entachées de bouteilles d’eau, de sacs plastique, de pots de yaourt,… P1190222.JPGMalgré notre séjour en Inde, je n’arrive pas à ne pas les regarder ces déchets! Bref, on ne s’arrête pas justement à cause de cette foule de touristes et l’endroit n’a rien d’autre qu’une apparence d’arrêt obligatoire avec resto et objets souvenirs. Un peu plus loin, on bifurque et on emprunte une petite route (blanche sur la carte) qui nous semble bien plus calme! Calme oui, mais tout de même fréquentée par les 4×4 et autres voitures de location. Le Routard nous apprendra après coup que cette route est très touristique…
DSC_0968.JPG On se trouve un chouette endroit pour manger et des enfants viennent nous regarder à l’indienne, sans rien dire. D’autres viennent mendier 1 bonbon, 1 biscuit, 1 stylo, ils essaient tout jusqu’à ce qu’on se fâche. Reprise de la route après les 3 gouttes tombées. C’en n’est pas encore fini des montées et l’après-midi reste bien difficile alors que le col est derrière nous. P1190278.JPG Ceci dit, depuis ce matin on est quand même comblé niveau paysages et ça ne s’arrête pas avec l’apparition, après une route en mauvais état, d’un canyon verdoyant avec une multitude de villages égrainés tout le long.
Lors de notre recherche d’emplacement de camping, on a droit à notre premier jet de caillou (un grand classique au Maroc)! Hélas, ils s’enfuient bien vite au premier coup de freins! Après on se fait suivre par des jeunes et des enfants qui rentrent de l’école.  Dur dur de trouver une planque dans ces conditions. Heureusement, 30 minutes avant le coucher du soleil (déjà derrière les montagnes), on se retrouve seuls et près d’un endroit presque plat et accessible, à quelques mètres d’une antenne GSM. DSC_1007.JPGLe vent souffle fort mais se calmera dans la soirée. Difficile de s’endormir, probablement à cause de l’antenne mais aussi à cause de la mignonne petite souris qui vient grignoter nos miettes dans l’abside de la tente…

Une bien bonne journée avec plein de belles et de moins belles choses donc!

Mercredi 25/04/2012

DSC_1019.JPG P1190308.JPG On se réveille un peu fatigué, mais content d’être là, le décor est impressionnant! On démarre avec nos déchets de 3 jours qu’on n’ose pas abandonner dans les villages de peur qu’ils ne soient brûlés et abandonnés aux abords de la rivière Asif Ounila. On passe plusieurs villages dont celui de Aït Ben Haddou (classé patrimoine blabla de l’UNESCO). DSC_1040.JPG On se contentera de faire des photos de loin plutôt que de laisser le vélo chargé et que de passer par l’une des 2 entrées payantes (sur 4) alors que c’est gratuit. Business is business! La route continue sous 42,7°C au soleil sans vent (mesure lors d’une pause) mais heureusement, à vélo, c’est plus cool, on a de l’air. Après une dernière côte sur la route principale Marrakech-Ouarzazate qu’on a rejoint, les kilomètres brûlant s’enfile en légère descente jusqu’à l’entrée de la ville. P1190341.JPG On passe devant des studios de cinéma mondialement connu (c’est moins cher de tourner ici) puis on s’installe dans un café-resto du boulevard Mohammed V où Sam, notre CouchSurfeur, nous rejoint après notre fine et fade pizza. Il nous montre quelques endroits qu’il aime et il nous annonce une bonne nouvelle : à Ouarzazate, tout ce qu’il y a à faire, c’est boire un jus, manger, prendre un thé, ne rien faire quoi! Cool!
Sam, américain, 24 ans, est prof d’anglais dans une FAC ici. Il va bientôt bouger de Ouarzazate car il n’en peut plus de cette ville un peu morte et il doit rester au Maroc jusque juillet d’après le règlement de sa bourse.
On est déjà content de trouver une bonne douche après ces quelques jours au minimum vital 😉 On ira boire un de ces fameux jus dont Sam nous parlait tout à l’heure. 12 MAD pour 2 grands verres de jus frais, au choix, plusieurs goûts ou un seul : avocat-banane-fraise pour Elodie et poire-dattes pour moi. Délicieux!

Bonne nouvelle : les parents d’Elodie nous rendront visite d’ici quelques jours. Retrouvailles et vacances en perspective!


Article publié depuis ici :

2 réflexions au sujet de « De Marrakech à Ouarzazate »

  1. chetni

    Toujours curieux de lire vos aventures dont l’avant dernière étape se fera à Gent ou Sint-Amandsberg pour être précis, et si vous le souhaitez, nuitée dans notre atelier-dortoir avec radio, frigo, table et chaises, table ping-pong; superficie de 128 m2 dont 50 m2 pour disposer des matelas pneumatiques ou autres, à un bon km du centre historique de Gand la Belle!
    En temps opportun, contactez-moi à l’adresse snip pour plus de détails pratiques, mais rien ne presse je crois, bonne route à la frontière du désert marocain BIZ CS

    edit par Geoff : j’ai enlevé ton adresse email par sécurité…

    1. Geoff & Lodi Auteur de l’article

      Coooooool! Lors de notre discussion sur Skype avec Papa, je pensais plutôt à une « rigolade » mais la proposition était donc tout à fait sérieuse! Chouette!
      On va organiser ça en temps voulu, une page spéciale « retour » se prépare et sera accessible via le menu principal! Oui, c’est bientôt!!!

Les commentaires sont fermés.